Une association collégiale

 

Une association classique est ordinairement composée d'un.e président.e, d'un.e secrétaire et d'un.e trésorier.e : une seule personne seulement est l’ultime décisionnaire.

A l’inverse, une association collégiale divise la responsabilité entre plusieurs co-président.e.s. Elle permet à un certain nombre de personnes de se répartir le travail d'une manière plus libre et plus équitable.

L'association La Bidouillerie avait à cœur de mettre en place le fonctionnement de ses propres séjours dans les prises de décisions au sein de l'association. La co-présidence permet en effet qu'une seule personne ne soit pas la détentrice de tous les pouvoirs et que chacun puisse faire entendre sa voix. De ce fait, nous incluons également les militant-e-s dans les débats et les votes afin que les discussions puissent être poussées le plus loin possible : « Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ».

Les relations au sein de la Bidouillerie sont ainsi plus transversales que dans les associations classiques grâce au fonctionnement qui a été mis en place et construit au fil des années.

 

Nous avons donc 5 commissions, composées de militants et d’un.e coprésident.e : pédagogie, logistique, communication, bien être associatif et trésorerie.

 

La commission pédagogie a pour rôle d’enrichir nos outils et notre matériel  pédagogiques, d’organiser des temps d’échanges de savoir et des événements, et de former nos équipes.

La commission logistique prend en charge l’achat, la gestion et l’acheminement de notre matériel.

La commission communication, comme son nom l’indique s’occupe de notre communication, interne comme externe, avec les militants, les parents, les partenaires…

La commission bien être associatif se charge du suivi salarial, de l’accueil et de la convivialité entre bénévoles.

La commission trésorerie chapote tout ça d’un point de vue financier, et s’occupe de notre comptabilité.

 

Les commissions travaillent en lien étroit avec nos deux salariés. C’est comme ça qu’à la Bidouillerie, avec beaucoup de café, de documents partagés, de rires et de discussions on essaie d’atteindre l’horizontalité!